Skip to main content

Saint-Malo : son archipel et ses îlots

Non loin de notre hôtel à Saint-Malo, c’est toute une ribambelle de petites îles qui n’attendent qu’à être découvertes ! En effet, de Saint-Malo à la baie du Mont-Saint-Michel, les possibilités d’escale sur des îlots sauvages ou inoccupés sont nombreuses. Les plus beaux d’entre eux sont l’île Cézembre, l’île du Grand-Bé ainsi que les îles Chausey.

Les incontournables de Saint-Malo : les îles du Grand-Bé et du Petit-Bé

Les premières îles mythiques de Saint-Malo que vous devez impérativement visiter lors de votre séjour se trouvent au pied des remparts. Sur l’île du Grand-Bé, vous pourrez vous recueillir devant la tombe de l’écrivain Chateaubriand, précurseur du romantisme à la française.

Toutefois, prenez garde, car l’île du Grand-Bé n’est accessible qu’à pied pendant la marée basse. Plus discrète, l’île du Petit-Bé abrite son fort éponyme. Située derrière l’île du Grand-Bé, elle permet à tous les passionnés de fortifications maritimes de découvrir un site achevé en 1707, et depuis restauré.

L’accès à l’île du Petit-Bé est possible à pied ou par le biais d’un bateau-passeur, en fonction de la marée.

L’île Cézembre et l’archipel des îles Chausey

En partance de Saint-Malo, des navettes vous proposent de prendre votre courage à deux mains et d’embarquer en direction d’une île interdite… à condition que la marée le permette !

L’île Cézembre, autrefois fortifiée par l’armée allemande, est inaccessible sur toute sa partie nord par mesure de sécurité. Si l’île Cézembre n’est habitée que par des oiseaux en voie de disparition, elle vous recevra avec grand plaisir le temps d’une escale. En réalité, il faut dire que la plage de l’île de Cézembre est somptueuse et en vaut le détour !

Saviez-vous que l’archipel des îles Chausey est le plus grand archipel d’Europe ?
Ici, ce sont pas moins de trois-cent soixante-cinq îlots qui peuvent être visités à marée basse. Leur nombre chute drastiquement lorsque le niveau de la mer augmente (uniquement cinquante-deux).

Si vous ne pouvez pas vous permettre de tous les visiter — ce qui est bien normal —, tâchez quand même de vous rendre sur la Grande Île, l’île principale de l’archipel. Sur place, le dépaysement est total : nature, mer et plages de sable blanc sont les seuls et uniques protagonistes de la carte postale !