Skip to main content

Focus sur les bières locales de Saint-Malo

Si le cidre est typiquement breton, la bière n’a pas dit son dernier mot dans la cité corsaire ! Lors de votre séjour dans notre hôtel à Saint-Malo intra-muros avec vue sur mer, vous ne direz certainement pas non à un petit breuvage artisanal au léger goût d’orge ou de malt ?

Cela tombe bien, notre équipe vous parle des trois meilleures brasseries de Saint-Malo. Testées et approuvées, comme on dit.

1. Les Brassins de Saint-Malo, 4 Rue Chateaubriand, Saint-Malo

Les Brassins de Saint-Malo, c’est une micro-brasserie artisanale et traditionnelle dont le cadre est particulièrement atypique et que vous devez absolument découvrir à l’occasion d’une dégustation !
C’est en effet dans un lieu chargé d’histoire que les propriétaires vous accueillent et vous montrent la fabrication de la bière, du maltage au brassage en passant par la fermentation et la garde.

Les Brassins de Saint-Malo possèdent également une boutique dans laquelle vous trouverez une large gamme de bières et de produits locaux, bien que vous puissiez aussi déguster votre bière préférée sur place.
Les bières des Brassins de Saint-Malo sont confectionnées à partir de malt, d’eau, de houblon, de levure, de sucre et d’épices.

2. Brasserie Bosco, Lieu dit Bellevue, Saint-Méloir-des-Onde

En 2015, Mathieu, paysan-brasseur, et Justine, tavernière, se sont établis à Saint-Méloir-des-Onde, aux portes de Saint-Malo, et ont lancé la Brasserie Bosco.
Le couple ambitionne de maîtriser la filière orge-malt-bière pour être autonome sur l’approvisionnement en matière première. Cela signifie que la Brasserie Bosco utilise des ingrédients produits sur place ; seul le houblon n’est pas encore cultivé à Bellevue.

La Brasserie Bosco est portée par des convictions profondes qui résultent d’une production locale, responsable et écologique. Ici, pas d’agents dénaturants, pas d’arômes artificiels et encore moins de clarifiants et d’antioxydants !

3. Brasserie d’Émeraude, 20 Rue des Artisans, La Richardais

Installée à huit minutes de Dinard depuis 2015, la Brasserie d’Émeraude est une institution. De plus, elle démontre que le monde de la bière n’est pas purement masculin puisque la brasserie est gérée par Cédric Cabioc’h et trois femmes (Marie-Claire Mervin, son épouse, Cindy Roupie, une amie de longue date, et Laure Lepennetier).

La Brasserie d’Émeraude produit chaque année 300 hectolitres de bière. Au programme : une bière blonde, la Télés (5,5 %), et une bière rousse, la Pylône (6,5 %).