Actualités

Découvrez ici toute l’actualité en matière de tourisme et tous les grands événements à Saint-Malo.
Jacques Cartier

Jacques Cartier - Figure emblématique de la cité corsaire

14/10/2017

Jacques Cartier est une figure emblématique de la Bretagne, et plus précisément de Saint-Malo, puisque c’est ici qu’il est né. Lorsque vous vous rendrez dans notre commune d’Ille-et-Vilaine pour vos prochaines vacances, vous entendrez beaucoup parler de Jacques Quartier, navigateur et explorateur d’exception.
 

Jacques Cartier : un navigateur 100 % malouin, ou presque ! 

 
Du haut de la terrasse de notre hôtel en Bretagne en bord de mer, vous admirez l’étendue bleue qui s’étale à perte de vue. Vous ne vous doutiez probablement pas que plus de 500 ans plus tôt, un explorateur du nom de Jacques Cartier naviguerait sur ces mêmes eaux à la recherche d’un paradis convoité par nombre de ses confrères : l’Asie.
 
Né à St-Malo le 23 septembre 1491, Jacques Quartier est le symbole de notre ville. Sous les ordres de François 1er, le navigateur malouin eut pour mission d’explorer et de trouver de nouvelles contrées. Durant l’un de ses voyages — le plus important d’entre eux —, il découvrit le Canada en remontant le fleuve Saint-Laurent. Ce dernier et son équipage posèrent pied à Gaspé, Stadaconé et Hochelaga, les deux derniers noms cités correspondant aux villes de Québec et Montréal actuelles. Les hivers au Canada sont rudes et bon nombre des hommes de Jacques Cartier succombèrent au froid. Le Malouin s’accrocha à la vie grâce à l’aide des Amérindiens, ses fidèles alliés. 
 

L’ironique vie d’un Malouin canadien d’adoption 

 
Désireux de trouver une route menant vers l’Asie, Jacques Cartier ne put jamais réaliser son premier dessein. En effet, entre 1534 et 1536, ce dernier passa son temps à parcourir la vaste étendue nord-américaine à la recherche de richesses. Chaque expédition fut périlleuse et les conditions difficiles provoquèrent la mort de ses équipages respectifs. Jacques Cartier se rendit au Canada une dernière fois en 1541 sous demande du roi, qui souhaitait qu’on y établisse une colonie. À Cap-Rouge, là où furent construits les tous premiers forts français, Jacques Cartier confondit quartz et pyrite pour des diamants.
 
Deux années plus tard, déçu de ne pas avoir trouvé la richesse et accablé par la mort récurrente de ses hommes dans cette terre neigeuse et hostile, Jacques Cartier quitta définitivement le Canada pour finir ses jours dans la capitale de Bretagne, sa seule et unique ville. Il s’éteignit dans un hôtel de Saint-Malo en 1557.